Pyrenees en Harley Davidson

Montpellier Biarritz par les Pyrénées

Le but de se périple biker était de rallier le show bike aquitaine de Montalivet situé presque à l'embouchure de la Gironde dans le Médoc.
Lundi 21.06.2010 / Etape n°1   Montpellier (34)–Saint Girons (09) 317 kms - beau temps .
Départ Montpellier entrée autoroute St Jean de Vedas A9 Narbonne – A61 Carcassonne – (arrêt pic aux aigles de la cité tel 0468478899 entrée 7 €) D118 Limoux – Chalabre – D117 Lavelanet - ( on évite Foix) Tarascon – D618 - col de Port – Massat – Arrivée :Saint Girons (Lorp Santarailles)
Le trajet se fait avec un vent violent quasiment jusqu'a Carcassonne. Le choix de l'autoroute a été dicté par le manque de temps, avec un jour de plus je vous invite a passer par la principauté d'Andorre. Il était prévu de visiter la cité des oiseaux, premier flop elle était fermée et définitivement? On s'est donc rabattu sur la cité de Carcassonne avec un pique nique contre les remparts. nous repartons a 14 h, on évite Foix et la grimpette au col de Port commence, 1250 m ce sera le premier du périple et le plus facile. Mais deuxième flop, Alain en voulant prendre des photos rapides se tape les deux genoux sur un muret. Le premier ressemblera vite a une pomme de terre le deuxième à de la sanquette. Mais rien n'entame notre moral et on repart dans l'espoir d'arriver au petit jaune du soir à l'hôtel Horizon 117. Et c'est attablé devant une dorade royale et d'un chevreau à l'oseille, du dit hôtel, qu'on refait le monde à la rock'n roll attitude c'est a dire pastaga, rosé, Harley et Dragon. Ce dernier tiendra t-il le coup dans les jours a venir à plus de 2000 m? Pour mémoire Hôtel restau Horizon 117 (logis de France) Tel 05.61.66.26.80, demi pension 95 euros/2personnes. Qualité très bonne.

Les cols pyrenéens

Mardi 22.06 / Etape n°2  Saint Girons (09) – Luz saint sauveur 180 kms. soleil
Départ  Saint Girons – Col de portet d’aspet (1069) –D618 – Juzet d’isaut - D125 – Bagnères de luchon – D618 – Col de Peyresourde (1569) Arreau – Col d’Aspin ( 1489) La mongie _ Visite du pic du midi ( 2872 temps 2h) – Col du Tourmalet ( 2115) Luz Saint Sauveur – Hôtel des Templiers (petit cousin de notre basque Bachou).
Départ 9 h 00 aujourd'hui c'est la journée des cols. Comme au tour de France on se shoote mais nous à la confiture maison de l'hôtel, j'ai pas osé l'Harpic wc. Impressionnant de beauté même la neige est présente. On s'emmitoufle et la montée commence avec une particularité désagréable les routes sont envahies de goudron et de graviers qui nous obligent à une prudence extrême d'autant que nombre de vélos sillonnent ces routes réputées pour durcir les mollets. Le Portet d'Aspet assez facile, ça monte de plus en plus, l'oxygène se raréfie et on fait halte à Peyresourde. Déjà la végétation est inexistante et notre respiration est sifflante. On en profite pour remettre les gros vélos publicitaires en place (voir miniature).
Deuxième rock'n roll attitude, une vache tombe amoureuse de Joker et ne le lâche plus, comme un petit chien elle le suit partout. C'est la chanson de Ricoune  ....Moi je connais une vache qui drague tous les toros... MDR!
C'est vers midi 30 qu'on entre dans La Mongie petite station de ski réputée mais surtout c'est d'ici qu'on embraye sur le téléphérique vers le pic du midi. Incontournable dans les Pyrénées juché à presque 3000 m d'altitude. La montée est assez longue, 20 minutes avec un changement de cabine au milieu. C'est majestueux, impressionnant et ludique. Je ne vais pas vous faire un cours sur le pic mais la haut vous avez en vrac de la neige, un bon restau, des lunettes astronomiques, et enfin l'historique de ce haut lieu de pèlerinage pour tous les astronomes du monde. Je vous fait grâce de la vue c'est à vous couper le souffle.
Après deux heures de visite il faut penser a repartir car le soir tombe vite et le passage du Tourmalet sera le plus difficile. Culminant à plus de 2000 m il s'enveloppe de brume de plus en plus dense. La route devient glissante, on stresse un poil, et au sommet, surprise la route est coupée pour regoudronnage ? Ben oui il prévienne pas ici, et ce n'est pas la première fois du périple, il coupe net, ce qui provoque un amalgame de bagnoles et de camping car. On déplace les barrières et on tente de forcer le passage, en deux roues c'est plus facile. Mais la descente vers Luz est sévère pour l'attention car le goudron frais qui fume encore associé aux graviers rend la conduite aléatoire. Le Dragon sans protection de courroie morfle un peu, mais à part les bas de pantalon ça passe et on entre à Luz St Sauveur, apaisé. Direction l'hôtel des Templiers ( photo ci contre) un petit cousin de notre ami Bachou. Ce fut la journée phare avec un max de cols et des zones pastorales envahies de chevaux, vaches,moutons,aigles, marmottes, ours (non vu) totalement en liberté.
L'hôtel des Templiers n'ayant pas de tablée on se propulse en ville au restaurant "Le Londres" au bord de l'eau. Repas évident truites meunières. A noter que l'église des Templiers en face de l'hôtel est splendide et possède même un musée. Attention réveil aux cloches le matin...
L'hôtel 66 euros la chambre petit dej compris . Grande chambre propre assez rustique, personnel très sympa, petit dej un must, pas de garage motos. Leur Tel: 05.62.92.81.52.
Il faut penser a reprendre la route, le départ est fixé à 9 h 00 pour la troisième étape qui va être assez folklo car Alain nous a préparé une surprise routière étonnante, genre celle où vous vous demandez où est passé la civilisation... On a amorcé par ce trou inondé (photo ci contre).

En pleine chaîne pyrenéenne

Mercredi 23.06 / Etape n°3  Luz saint sauveur – St Jean Pied de port - 170 kms plein soleil.
Départ Luz St Sauveur – Argeles gazost – Aucun – Col de l’Aubisque – Laruns – Arudy – Lurbe – Aramits – Tradets sorholus – D 417 – Abusquy – Saint jean pied de port- hôtel le Mandy.
Au départ on passe rapidement deux cols le Soulor et l'Aubisque chers aux cyclistes du tour de France et quand même à 1709 m, ensuite c'est la descente avec la grosse chaleur qui montre son nez. Encore des routes gravillonnées très souvent sans protection. Alain nous embarque dans une petite route de chèvre D117 et D147, à une voie, qui monte qui monte avec un coté précipice et des dénivelés plus qu'inquiétants. Et c'est tout la haut qu'on a une vue féerique sur le pays basque. Si le paradis existe il est ici. La plongée vers Saint Jean Pied de port nous ramène à la réalité et à la civilisation on retrouve les routes goudronnées chargées de bagnoles et de tracteurs.
Saint Jean Pied de Port une belle ville chargée d'histoire . La vieille ville (citadelle) qui reçoit les pèlerins de St Jacques de Compostelle, sa porte classée à L'UNESCO et notre "sherifette" (ci contre) qui après 800 bornes sans oxygène est aussi fraîche qu'un gardon? Pour me remercier d'avoir fait montée l'adrénaline pendant ce trajet Chantal et Didier m'offre un tableau humoristique du parfait philosophe en deux roues. Un plaisir qui est déjà accroché au mur chez moi. ( voir miniature)
L'hôtel Mandy situé a St Jean le vieux ne paye pas de mine vu de l'extérieur mais intra muros c'est le must, des chambres de toutes beautés, un parking fermé et protégé, un repas excellent et un personnel charmant. 100 euros la demi pension pour 2. Que demander de plus? Leur tel 05.59.37.11.81.Sherifette ne supportant plus le Kir qui la saoule passe au pastaga et même au digestif (sic). Repas ce soir grande assiette d'hors d'œuvre suivi de l'axao (hachis de veau avec poivrons), une spécialité basque.

Le golfe de gascogne

Jeudi 24.06 / Etape n°4  St Jean Pied de port – Arcachon Biganos (distance 220 kms)
Départ St Jean pied de port – D918 – Cambo les bains – Bayonne – Cap breton – Hossegor – Vieux Boucau – Arcachon - Biganos.
Toujours un superbe beau temps. En tenue de motards on bronze agricole hihihi! On décide, a l'unanimité de nos quatre voix, un petit détour vers Biarritz, ses plages et son incontournable rocher de la vierge. Puis c'est un arrêt nostalgique à Cap Breton, j'y ai fait quelques colos étant jeune. Les repas sur le port en moyenne 12 euros le menu complet mais avec du poisson frais de frais. Notre cher Palavas peut aller se rhabiller! On arrive enfin à l'hôtel du Delta à Biganos, 61 euros la piaule, et 17 euros le repas tout compris même le gros rouge. Le personnel est charmant et l'air conditionné nous emmène une bouffée de fraîcheur qui nous faisait défaut depuis les cols.
On décide une petite révision des bécanes couvertes de goudron ainsi que les niveaux généraux.
On est inquiet un gravier se serait coincé dans la courroie du chopper. Plus de peur que de mal il n'a rien abîmé.
On réussi tous une connexion Wifi avec le netbook, sauf Alain qui ne se rappelait plus son mot de passe ? Cela nous permets de communiquer avec la famille ainsi que les potes par l'intermédiaire du forum.
Ne vous recommandez pas de Mimi ou d'Alain dans cet hôtel. La première tombe sa bière sur les tapis et le second fait exploser sa canette de coca inondant le couloir. Y'a des jours comme ça!

Titre du paragraphe

Vendredi 25.06 / Etape n°5    Biganos – Montalivet les bains - 106 kms.
Départ  Biganos – Andernos – Arés – Lacanau – Carcans – Hourtin – Montalivet.
C'est le grand jour et on décide un départ en fanfare vers le cap Ferret puis la route des lacs (Hourtin). Le but monter les marches du phare 4 à 4 pour nous punir d'avoir squatté la dune du Pila. Mais la batterie du Dragon en a décidé autrement. L'arrivée dans le paradis bikers de Vendays Montalivet chassera tout cela. La simple vu des 5 nanas sur le comptoir du 51 te mets le ciboulot en compote. Montalivet réussit tous les ans l'exploit d'attirer tout ce qui se fait de plus marginal et original chez les bikers. Voila le run est terminé la fête du show bike aquitaine peut commencer, elle durera 3 jours et nous permettra une escapade sur la presqu'île d'Oléron haut lieu des huîtres de Marennes de renommées mondiales. L'année prochaine nous reviendront au show bike aquitaine pour la 17 éme édition en inversant le run.

Reportage Alain - Photos Chantal  et Mimi

Boissons des pyrenées

Col de l'Aubisque

Cross bones chargés comme une mule.

Telepherique du col du Midi

Col du midi station méteo

Plan du pays basque

sommets du pays basque

Luz Saint Sauveur

Sur les routes basques

Les plus hauts sommets

Transumance pyrénéenne