Temple d'Angkor

Angkor situation et histoire

Entrée temple d'Agkor

On nous en avait tellement parlé qu'on s'est laissé séduire. Où sont-ils? Les temples d'Angkor se positionnent au Cambodge à côté de la ville de Siem reap et pas très éloigner de la frontiére thaï. Vous pouvez y accéder par avion (Air Asia) ou par le réseau routier via Poipet (pas en très bon état). Angkor est constitué de nombreux ensembles archéologiques en ruine ou en partie rénovée, dont les plus connus son Angkor Vat, Angkor Thom, Thommanon,TA Keo ou encore Le Baray.

Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1992 à la fin de la guerre civile cambodgienne elle reçoit la visite d'un million de touristes par an ce qui en fait la manne principale du pays tout entier. Rappelons que ce pays est très pauvre est sorti d'une guerre civile démente dont on en voit encore les traces.
Angkor fut la capitale de l'empire Kmer qui régnait sur le sud-est asiatique vers le 9 éme siècle. Mais des études laissent penser que cette civilisation remonterait en fait 1800 ans avant notre ère.
C'est en 1861, début de la conquête de la Cochinchine par la France, que le naturaliste Henri Mouhot explorant la région avec l'abbé Sylvestre permet la redécouverte d'Angkor Vat puis d'Angkor Thom. Une seconde exploration, de 1863 à 1866, menée par Ernest Doudart de Lagrée sera beaucoup plus exhaustive et fera l'objet d'un compte-rendu dans Voyage d'exploration en Indochine, publié en 1873. 

Bon a savoir

Temple Angkor racines

De sérieuses études récentes confirment qu'Angkor était bien l'un des plus vastes complexes urbains de l'ère pré-industrielle, bien plus étendus que ce que l'on croyait jusqu'alors. Le centre urbain s'étendait sur 400 km² et la surface totale atteignait 3 000 km², soit dix fois plus que ce que l'on imaginait initialement. On évalue sa population à 700 000 habitants. Les experts en tirent la conclusion que cette extension de la capitale de l'Empire Khmer n'a vraisemblablement pas été sans conséquence pour l'environnement et que les problèmes écologiques (déforestation, dégradation des sols, érosion) liés à ce développement ont sans doute contribué à la chute de l'empire.

Déclin d'Angkor

Angkor les ruines

Un peu d'histoires: Angkor a connu l'un des effondrements les plus méconnus de tous les temps. Le royaume khmer dura du 9 iéme au 15 iéme siècle. À son apogée, il domina une large partie de l'Asie du sud-est continentale, de la Birmanie, au Viêt Nam . Sa capitale, Angkor, comptait pas moins de 700 000 habitants et couvrait une superficie d'environ 1 000 km2. À la fin du xv iéme siècle, lorsque des missionnaires portugais découvrirent les tours en forme de lotus d'Angkor Vat (le temple le plus sophistiqué et le plus vaste monument religieux du monde), la capitale de l'empire agonisait déjà. Les spécialistes ont avancé de nombreuses explications mais la plus probable est la suivante : Angkor aurait été condamnée d'avance par cette même ingéniosité qui transforma un ensemble de petits fiefs en empire. La civilisation khmère avait appris l'art d'apprivoiser les moussons saisonnières de l'Asie du sud-est, en stockant l'eau dans d'immenses bassins (appelés baray) pour éviter les inondations et la restituer en période de sécheresse. Mais elle perdit le contrôle de l'eau, la plus vitale des ressources, entraînant ainsi son déclin. Des sécheresses sévères et prolongées, ponctuées par des pluies torrentielles, auraient anéanti le système hydraulique.
Le pouvoir se déplaça vers Phnom Penh, au xv iéme siècle, après une période de mousson irrégulière.
Au cours des xve et xvie siècles, des moines bouddhistes s'approprient le site et détournent des constructions vers des représentations du Bouddha tel l'énorme Bouddha couché au Baphuon. Ce site sera laissé à l'abandon et, pour la plus grande part, enseveli sous la végétation foisonnante de la jungle tropicale visible encore de nos jours...

En conclusion

Angkor les ruines

La période sinistre des Khmers rouges avait rendu le site inaccessible aux visiteurs, mais malheureusement pas aux pillards. Rappellez-vous la condamnation de notre ancien ministre de l'époque André Malraux. Le Cambodge ne lui en a pas tenu rigueur nombre de lieux portent son nom, rues, et même des restaurants ou autres salles de massage. Par précaution, de nombreuses pièces sont aujourd'hui à l'abri au musée de Phnom Penh.
Pour visiter les temples et accéder à l'enceinte du parc il faut acheter un passe valable pour 3 jours pour 40$ US. Des passes 1 jour et 7 jours sont également disponibles à la vente.
Des tuk-tuk avec pilotes peuvent vous accompagner toute la journée pour 30 à 40 dollars. Demander au desk de votre hôtel. En parlant hotel, toute publicité gratuite, nous avons beaucoup apprécié le "pavillon d'indochine" pour sa situation, sa propreté et son calme doublé de massages dignes de leurs voisins thaïlandais.

Reportage Alain Klein pour tripriders.org


PS: les données historiques ont été très inspiré de notre visite sur place mais aussi du site Wikipédia et de la page le Cambodge de tripriders.org.

 Diaporama temples d'Angkor Cambodge
Pour arrêter le carrousel mettre la souris dessus