google-site-verification=B5uFALPyasjrsslnKlk8HYOXgfFCr0drTw49CdXhUSQ

Birmanie

Avant-propos: 

Bouddha couché birman

Ce reportage reflète notre visite faites dans ce pays il y a quelques années. Actuellement (2021) le Covid 19 bien présent doublé d'une répression sanglante ont lieu et le semblant de démocratie qui s'y était installée est bafouée par la junte militaire. De nombreuses voix se sont élevées contre les sociétés investissant dans ce pays et contre les voyageurs qui font fonctionner l'industrie du tourisme. Selon les observateurs, l'entrée de devises étrangères aiderait le gouvernement actuel (la junte militaire) et contribuerait à la généralisation du travail forcé. Fallait en parler en intro, chacun y trouvera son intention.


Ci contre en photo le Mawlamyine (Moulmein) qui est le plus grand Bouddha couché au monde situé pas loin de Yangoun.

A savoir avant de partir

paysanne birmane

La Birmanie (Maynmar) reconnu grâce a Madame Aung san suuky prix Nobel de la paix s'ouvre doucement au tourisme, vous pouvez être parmi les premiers a en fouler le sol mais attention les infrastructures et la démocratie ce n'est pas encore tout a fait ça...
Les vols:
Considérant que les vols internationaux se posent pour la plupart à Bangkok je vous engage a vous servir d'Air-Asia, peu cher, et équipé d'une flotte d'Airbus récent. Prix 100 euros l'aller-retour pour  à peine plus d'une heure pour Bangkok-Rangoun.
Première chose à faire, et avant de réserver votre avion, demander un visa. Le visa par internet ou E visa existe depuis peu (09.2014), le site officiel birman des visas (ambassade) c'est ICI. Suivez attentivement le dérouler des opérations.
Attention le prix est excessif: 50 dollars par personne plus les frais.
Pour un couple 50$ x 2 plus 74 $ de frais soit un passage a 174 $
La validité est de 28 jours (90 jours avant son expiration si vous ne vous en servez pas). C'est étonnant de cherté car dans le sud est asiatique c'est presque gratuit partout.
Qui a besoin d'un Visa?
Toutes les nationalités sont tenues de détenir un visa pour entrer au Myanmar.
Le passeport doit être valide 6 mois à l'arrivée dans le pays.
Vous devez disposer de plus de 300 dollars américains (ou équivalent) et 600 dollars si vous êtes en famille. Vous devez avoir votre billet de retour.
Vous pouvez prendre votre visa directement au bureau d'immigration des deux aéroports qui sont Yangon (anciennement Rangoun) ou Mandelay. La capitale Naypyidaw n'a aucun intérêt.
Dans le cas ci-dessus n'oubliez pas 2 photos d'identité 4x6 cm
Comme aux États unis vous devez indiquer votre point de chute.
Attention toutes les zones du Maynmar (nom de l'ancienne Birmanie) ne sont pas autorisées. Certaines dangereuses à cause des affrontements ethniques.

Les hôtels:

hotel birman

Peu d'hôtels même dans les grandes villes ce qui fait monter les prix, de plus la qualité est encore loin d'être à la hauteur des voisins thaïlandais. Un exemple: à Yangon une des meilleures auberge dortoirs en centre-ville le "Little Yangon Hostel" moins de 20 m2 pour 8 personnes prix 30 euros la nuit et pour les plus exigeants un des meilleurs 5 étoiles (qui est loin des 5 étoilés de Singapour) le "Savoy Hôtel" a 260 euros la nuit.
À Mandelay le même type d'hôtel sera un peu moins cher par exemple le "Triumph Hôtel" 4 étoiles à 120 euros la nuit. Dans tous les cas de figure les locaux guide de google map ou les nombreux "bookers" sont la pour vous aider (Booking.com, 

L'alimentation

bateau birman


Bouillon, riz et curry et la nourriture de base birmane. Le fameux buffet birman a une note chinoise on dépose toutes sortes de mets sur la table et chacun se sert ce qui le tente. Bien entendu dans les zones touristiques où les grands hôtels les plats occidentaux sont légion y compris français. La boisson de base est bien sûr le thé et quelques bières vendues le plus souvent en grande bouteille. Je vous engage à faire attention à l'eau que vous buvez et donc en parallèle les glaçons.
Le routard rapporte que le vin est présent au Maynmar nous n'en avons jamais vu autre que dans quelques grands hôtels touristiques.

Bon à savoir, les birmans fument culturellement un cigare appelé le cheroot. (voir photo ci dessus).

Les transports:

air asia birmanie

Ils se rapprochent de leurs voisins thaïlandais à savoir
Taxi: pas de compteur ( metter ) donc monnayer la course à l'avance 4 à 5 dollars est un ordre d'idées pour traverser Yangon par exemple.
Le pick up taxi: comme sur les îles de Thaïlande ils sont équipés de banquettes arrières et sillonnent des endroits précis avec un tarif unique.
Les bus de ville: si vous arrivez à avoir le plan du réseau de bus vous serrez fort, mais en discutant avec les Autochtones on arrive à savoir où ils se rendent, peu cher mais à vos risques et périls
Les bus moyens et long-courrier: très confortable ce sont des bus modernes qui prennent la route pour les principales grandes villes. Le prix s'en ressent mais si vous faites l'autoroute entre Mandelay et Yangon (oui il y en a une toute neuve!) vous serez rendu rapidement pour un tarif nettement moins cher que l'avion, visite visuelle et arrêt repas en plus.
Le train: là c'est le délire au point de vue confort, le simple fait de regarder la loco et les wagons vous projette dans la France des années 30, mais c'est en originalité que vous y gagnerez. Lent inconfortable bruyant vous visiterez vraiment la vraie Birmanie reculée. Un peu comme au Laos sur les bords du Mékong. Pour les routards courageux ou pour les touristes cherchant le pittoresque. Prix selon la classe aussi cher que le bus.
L'automobile: Il est interdit aux touristes de prendre le volant. De toute façon il n'y a pas de loueur ni d'assurances. Si vous provoquiez un accident vous auriez toujours tort, même avec le sourire, de plus il roule à gauche et quelquefois avec des voitures volant à droite, imaginez! Il est donc conseillé de louer une auto avec chauffeur. Il suffit de se mettre d'accord sur le trajet, le prix et bien sur que votre conducteur parle anglais au minimum. Tarif autour de 150 $ jour. Bon a savoir on a reussi quelquefois à louer un scooter même électrique. 

Compagnie aérienne: il en existe quelques-unes au Myanmar mais question fiabilité j'ai des gros doutes. Elles sillonnent tout le pays mais très loin de la qualité des low cost Airasia ou Nokair.

Ce qu'il faut voir au Myanmar:

petit bonze
Soyez parmi les premiers à visiter la Birmanie. Comme tous les pays bouddhistes beaucoup de temples, de pagodes, de bouddhas. l'or et le doré est omniprésent à la limite du kitsch. La foule est toujours présente recueillie calme et souriante.
A voir absolument en vrac:
Le Bouddha Mahamuni de Mandalay
Le pont en bois de Mandalay
La pagode Shwedagon à Yangon
Le bouddha couché de Yangon
le site archéologique de Bagan
Le grand stupa royal de Mingun
Les grottes de Pindaya
La rivière Irrawady et ses dauphins
La plage de Ngwe Saung
Le lac Inle qui se situe au centre du Myanmar
La pagode du rocher d’Or (Kyaiktiyo)
La splendide ville d'Hpan

Mais ce pays est surtout attrayant pour sa profusion de splendides temples bouddhistes mais aussi pour ces treks de folie à travers tout le pays ou de visites de villages reculés qui n'ont jamais côtoyé de civilisation avancée. Simplement faut oser...

Bon a savoir

carte birmanie google
Le Myanmar anciennement Birmanie se situe à l'ouest de la Thaïlande est un pays donc d'Asie du sud-est continental bordé au sud par la mer d'Andeman. Population 52 millions, dictature militaire, monnaie le Kyat. Religion bouddhiste a 90%.
Et n'oubliez pas que de faire fonctionner le tourisme à outrance en Birmanie enrichi automatiquement la junte militaire au pouvoir mais pas la population. Aller directement au contact du peuple pour distribuer vos devises vous ferez une bonne action. L'argent roi est bien sûr le dollar US.
Info de l'ambassade de France. D’une manière générale, il est conseillé d’être extrêmement attentif et prudent aux abords des quartiers musulmans, ces derniers ayant été visés lors des affrontements intercommunautaires ayant eu lieu depuis 2012. Il convient de se tenir à l’écart de tout rassemblement de population, de rester attentif à l’environnement et de s’informer des éventuelles mesures de sécurité prises par les autorités locales. 
infos 2021 revoir l'avant propos ci dessus

Diaporama de notre visite en 2017

Espérant que ce petit reportage vous aura plu, le Covid 19 ne nous permet plus actuellement de bouger bien que nous étions à Bangkok en février 2020 où des étudiants nous distribuaient des masques sous nos yeux étonnés et désorientés n'étant au courant de rien. Quelle ne fut pas notre surprise à l'arrivée, manque de masques propos allant jusqu'à "le masque ne sert à rien" etc...