google-site-verification=B5uFALPyasjrsslnKlk8HYOXgfFCr0drTw49CdXhUSQ

Incontournables en Grèce, Athènes

Jrdins-royaux-Athènes

Nous avons atterri à l'aéroport d'Athènes et après les formalités d'usage, dont ceux liés au Covid, nous louons sur place une voiture pour 15 jours au comptoir de Sixt. L'aéroport est au sud-est à 30 km du centre-ville. Nous sommes conscients que la Grèce a créé un climat délétère en Europe ces dernières années mais nous ce qui nous intéresse c'est l'aspect culturel et touristique de ce pays au climat chaud et sec où les montagnes sont omniprésentes. Quelque soit l'endroit où l'on se trouve la mer est présente et ce n'est pas les milliers d'îles existantes et splendides qui nous contrediront ce qui entraîne le développement de multiples commerces liés à la mer les plus connues étant l'armateur et le tourisme. Ceci dit revenons à la capitale Athènes et ses 650 000 habitants ainsi que ses principaux incontournables dans l'ordre de nos visites. Deux jours bien remplis suffiront.

1 - Le museum de l'Acropole

Nous démarrons par le musée situé à 300 mètres de l'Acropole, le bâtiment du musée à l'architecture contemporaine est impressionnant. 14 000 m2 sur trois étages tout en verre et en acier. Des milliers d'œuvres sont exposés ici sur tous les étages et au sous sol vous avez même les vestiges de l'ancienne ville visible a travers un parterre de verre. Il est important de visiter le Museum avant d'intégrer l'Acropole et pourtant les deux sont  pécunièrement indivisible. En clair chacun pour soi.

Horaires
Du 1er avril au 31 octobre :
Lundi : de 08h00 à 16h00.
Du mardi au dimanche : de 08h00 à 20h00 (le vendredi jusqu'à 22h00).
Du 1er novembre au 31 mars :
Du lundi au jeudi de 09h00 à 17h00.
Vendredi : de 09h00 à 22h00.
Samedi et dimanche : de 09h00 à 20h00.
Prix
Adultes : 5 € (saison haute 10 €).
Entrée à prix réduit : 3 € (saison haute 5 €).

Métro: station Akropoli

2 - Le théatre de Herodes Atticus

C'est le premier théâtre rencontré pendant notre montée vers l'Acrople. L’odéon d’Hérode Atticus est un théâtre romain bâti par Hérode Atticus au pied de l’Acropole d’Athènes en mémoire de sa femme Régilla. Pour la petite histoire Hérode était un rhéteur grec (sénateur) extrêmement riche et mécène pour l'art en général. Cet amphithéâtre semble actuellement dans son jus on n'y voit pas de raccord moderne comme celui de Dionysos.

3 - Le théatre de Dionysos

Avant l'escalade définitive de l'entrée de l'Acropole nous découvrons le théâtre de Dionysos un chef-d'oeuvre de l'antiquité il est d'ailleurs considéré comme le premier théâtre au monde. Vous le voyez de l'Acropole vers le bas sur son versant sud-est.Tout en étant le berceau de la tragédie grecque Il doit son nom à Dionysos, Dieu du vin, pourquoi le vin et le théâtre se parrainent car ce Dieu était aussi celui des arts. Beaucoup le confondent avec l'Hérode Atticus situé à côté mais ce sont deux théâtres bien différents. Ce théâtre actuellement rénové sert encore à quelques manifestations musicales et théâtrales. 

4 - L'Acropole

Après passage en caisse nous voila devant l'impressionnante citadelle de l'acropole d'Athènes, c'est ici le number one, c'est une sorte de forteresse aérienne visible de presque tous les quartiers de la ville, qui permettait aux habitants de se protéger des invasions. Un peu comme les châteaux forts chez nous.  Dans l'Acropole vous trouverez le Parthénon, le temple d'Athéna et l'Erechéion bien sur dédié aux dieux grecs de la mythologie. Ce chef d'œuvre d'architecture de presque 3000 ans d'histoire a survécu à presque tout et est depuis quelques dizaines d'années perpétuellement en travaux. Attention en visite la montée est un peu sévère, bonnes chaussures et bouteille d'eau indispensables (aucune vente à l'intérieur).

En pratique: métro Akropoli ligne 2 (rouge)

Prix: direct à la caisse 20 € seul ou 30€ avec coupe file comprenant l'Agora et 5 autres sites. (non compris le Museum de l'Acropole)

Horaires: tous les jours de 08h00 à 17h00

Certains jours de l'année les visites sont gratuites, ce sera votre surprise comme nous qui en avons profité.

5 - Le Parthenon

Situé sur l'Acrople c'est le plus grand et le plus impressionnant des temples présents c'est celui qui a connu le plus de mésaventure dans son histoire (tremblements de terre, attaques, incendies, explosions). Il est souvent en travaux et difficile de prendre une photo sans les innombrables échafaudages et touristes qui l'entourent. Mais cela ne suffit pas à masquer la beauté de ce gigantesque temple.

Horaires: tous les jours de 08h00 à 17h00. ( comme l'Acropole)

Transport: Métro : Akropoli, ligne 2 (rouge).

Prix: comme l'entrée de l'Acropole dont il fait partie soit 20 euros

6 - Le temple Erechthéion

C'est un ancien temple grec situé sur l'acropole d'Athènes, a coté du Parthénon. C’est le dernier temple construit sur l’Acropole avant la fin du V siècle av. JC. Il est renommé pour son architecture inhabituelle en ce lieu et notamment les piliers qui sont des sculptures de divinités qui soutiennent l'ossature. Il possédait les reliques les plus sacrées des Athéniens. Dans la mythologie grecque c’est à cet endroit qu’eut lieu la fameuse dispute entre Athéna et Poséidon pour la possession de la ville. 

7 - Quartier de Plaka

C'est l'heure d'aller manger un morceau nous choisissons le quartier de Plaka car très proche de L'Acropole. C'est un quartier animé et pittoresque il est  le cœur historique mais aussi touristique de la capitale grecque. On y trouve des dédales de petites ruelles quelquefois très étroites et en escalier, des maisons souvent fleuries, des placettes ombragées, de nombreuses tavernes (nom donné aux restaurants ici). Nous sommes séduits par ce quartier charmeur et vivant. Notre repas fut italien, mais ne chargeait pas trop l'estomac le périple n'est pas fini aujourd'hui.

8 - L'Agora antique 

Nous quittons le quartier Plaka  et à quelques pas nous entrons dans l'Agora antique qui était à l'époque le centre de la vie sociale, et commerciale de la ville. C'était dans l'Agora que se tenaient les débats politiques, les fêtes religieuses, les activités commerçantes diverses ainsi que des compétitions sportives et des représentations théâtrales. L' agora était aussi un espace sacré dédié aux dieux de l'Olympe. Actuellement cette gigantesque zone parait dévastée surtout au niveau des bâtiments, offre aux visiteurs sa grande richesse historique. C'est ici que nous faisons adieu au premier jour de visite un peu fatigué quand même.

Où c'est ?
À l'ouest de Monastiraki, on y entre par la rue Adrianou.
Horaires
Tous les jours de 08h00 à 15h00.
Prix ( sauf si vous prenez le coupe file de l'Acrople a 30€, combiné)
Entrée adulte : 8 €, étudiants 4€
L'entrée combinée inclut : Acropole, Agora antique, Agora romaine, Théâtre de Dionysos, Kerameikos, Temple de Zeus olympien et Bibliothèque d'Hadrien.

Métro: Monastiraki ligne 1 (verte)

____________________

Deuxième jour

Même trajet en métro qu'hier pour l'Acopole donc station Akropoli (ligne rouge) et à pied vers la porte d'Hadrien.

9 - Jardin d'Hadrien

Les jardins-d'Hadrien dont on accède par l'antique et splendide porte d'Hadrien ( à 500 m au sud de l'Acropole) sont une grande zone en plein centre-ville qui n'apporte rien d'exceptionnel si ce n'est un morceau du temple de Zeus en réfection presque totale. On peut zapper cette partie qui s'ouvre au nord sur les jardins royaux d'Athènes par le Zappeion, à ne pas manquer.

10 - Le jardin national d'Athénes

Le jardin national d'Athènes est un parc public de 15 hectares situé au centre de la capitale et débouche au nord sur l'assemblée nationale.  Ce jardin est un îlot de calme et de verdure très prisé des autochtones. Le zappeion pour sa part est un grand bâtiment au sud qui sert a des assemblées ou des réunions politiques ou autres
Il est desservi par le métro station Sýntagma.

11 - La relève de la Garde du soldat inconnu

Le monument du soldat inconnu qui attire énormément de touristes grâce à sa spectaculaire relève de la garde unique au monde. Mais aussi le siège du président de la République ainsi que la résidence du Premier ministre tout est groupé ici. Mais c'est incontournable toutes les heures la relève se fait selon une chorégraphie hallucinante que personne ne comprend mais au vu du nombre de bus touristiques arrêtés ça ne semble gênée personne. Si vous avez un peu de temps remontez l'avenue de 100 m et descendez dans la station de métro Syntagma c'est un vrai musée. La fatigue commence à se faire sentir on décide de rentrer en métro 

12 - Colline de Lycabette

Après un repas chez "Frankie" , encore un italien, nous prenons le téléphérique qui nous monte tout en haut de la colline de Lycabette pour 7€,50 aller-retour. L'intérêt de cette montée est la splendide et même unique vu a 360° de la capitale, regardez la photo du début de ce reportage elle est prise ici. Une éternelle petite chapelle orthodoxe trône au sommet ainsi que 2 restaurants. On ne s'attarde pas et notre retour se fait par la station de métro Euangelismo (ligne bleue).

____________________

Plan du metro d'Athénes

En fichier joint le plan du métro de la ville pour les plans nous nous sommes servis de google map par fainéantise mais aussi car nous sommes local guide depuis 10 ans (niveau 9) qui sont pour nous la base de l'échange d'aide aux voyageurs du monde.

Comme on a eu quelques difficultés pour obtenir nos tickets de métro voila une très courte vidéo pour vous monter le cheminement de la machine distributrice.

Epilogue

Berceau de notre civilisation occidentale avec un riche passé, la ville est aujourd'hui en renaissance et en reconstruction partielle car axée principalement sur les zones touristiques en délaissant la plupart des quartiers miséreux, l'afflux massif de migrants n'arrange pas les choses. L'organisation publique laisse à désirer mais nous ne sommes pas venus ici faire un constat mais voir le cœur historique et culturel de la Méditerranée et là nous avons été vraiment comblé. Nous continuons notre trip vers le Péloponése donc d'autres reportages sont à venir rapidement.

Notre visite en vidéo

Notre vidéo est certainement trop longue et la qualité laisse à désirer mais le principal est de se rendre compte de ce que l'on a vécu si vous décidez un voyage vers cet étonnant pays. Ce reportage n'engage que notre ressenti bien entendu. Le reste de la Grèce sera à suivre bientôt. 

Bonne lecture à tous

Alain (reportage) et Mireille (photos) pour www.tripriders.org

____________________