Miami Beach soleil perpétuel

Miami beach vue générale quartier chic

Que me rappelle Miami, moi petit provincial français? Miami vice, le soleil perpétuel, les experts Miami, les cyclones, les Indiens séminoles, les milliers de cubains fuyants Fidel Castro, les alligators des Everglades, les nombreux retraités américains et pour finir Versace assassiné sur Atlantic avenue. Ben dans la réalité c'est identique à l'idée qu'on s'en fait. 

Ce qu'il faut savoir

Miami beach restaurants de nuit

Miami est une ville de l'importance de Toulouse chez nous, mais avec des plages et des marinas féeriques. La baie de Biscayne la sépare de Miami Beach sorte de langue de terre. Miami Beach est la station balnéaire de Miami mais attention c'est une ville à part entière et autonome, et non un quartier de Miami. Son port de plaisance reçoit un tiers de la flotte mondiale des bateaux de croisière sillonnant les paradis adjacents.

Comment s'y rendre

Miami beach aéroport

Pour vous rendre à Miami de France sans escale en 10 heures les trois compagnies les mieux représentées sont Air France, American et Norwegian. Décalage horaire 6 heures, pas trop méchants. Pensez à votre ESTA.

Sécurité

Miami beach mort de Versace

Elle est sure à tous les niveaux avec une petite nuance, il y existe une faune incivilisée qui rend certains quartiers assez désagréables à visiter. C'est aussi le seul endroit des États-unis où la très disciplinée conduite automobile  retrouve un semblant de laisser aller, queue de poisson, klaxon intempestif, sans compter la vitesse excessive, peut-être le rapprochement du soleil sudiste? Photo ci-dessus est l'endroit d'Atlantic avenue ou Versace a été assassiné.

Art deco

Miami beach architecture art deco

C'est Miami Beach qui intéressera le touriste français débarquant pour une semaine dans ce havre ensoleillé. De plus son quartier Art déco est la plus grande collection architecturale de ce style dans le monde. Initié à Paris en 1925 il traverse l'océan et ces délires architecturaux trouvent leur place sur ce bout de lagune. Les années 60 voient le désintéressement de la nouvelle vague pour ce style qui se décrépit et sans la création d'une association de sauvegarde il n'en resterait plus rien aujourd'hui. Ça ne vous rappelle pas l'histoire de la route 66 ?

Qu'y faire

Miami-beach-velos-public

Deux voies principales traversent Miami beach d'abord Collins avenue au centre puis bordant l'océan Atlantic-avenue. Le district art déco se trouve vers le centre sud, 800 bâtiments y ont été recensés. Il vaut mieux les visiter la nuit pour leurs féeries de lumière. Pour les jeunes célibataires un nombre important de boîtes de nuit jalonnent les rues, pourquoi célibataire? car il y a ici le soir une concentration de jolies filles qui frisent la fourmilière et de toutes nationalités. En parlant nationalité ici presque 60% de la population n'est pas d'origine américaine et l'espagnol est autant parlé que l'anglais sinon plus. Enfin et surtout profitez du soleil et des plages.

Fans de motos

Miami beach harley Davidson Petterson

Ci-dessus le dealer art déco Harley Davidson (Nord) "Petterson" qui possède un autre établissement au sud. C'est ici que vous pourrez louer une bécane, en entrant à droite "rentals bikes".Sachez que son concurrent direct "Eagle rider"est situé plus près de l'aéroport et possède en sus des scooters et BMW pour les allergiques à la marque orange. Ici cheveux aux vents mais lunettes de soleil obligatoires.

Ou manger

Miami-beach-plats-restaurant

Pour manger, le FL café anciennement café des arts ci-dessus (carrefour Collins et la 14°) tenue par un Français, charcutailles aux cornichons ou entrecôtes frites qui nous changent des cheeseburgers graisseux. En face l'hôtel du clip de Florent Pagny "Beach Plaza Hôtel". Je vous engage aussi à visiter la splendide rue espagnole après Washington avenue bourrée d'excellents restos. Éviter cette même avenue la nuit ça craint un peu. Et toujours pour nous européen le "red lobster" et "l'Olive garden" 
Quelle ne fut pas notre surprise et notre bonheur d'y rencontrer un local d'Orange County Chopper et un peu plus loin... un camping bidonville et oui ici aussi on ne reussit pas toujours sa vie.

Où dormir

Miami beach hôtel art deco

Aux niveaux pratique et financier: les hôtels pullulent dans Miami Beach, il est assez difficile de s'y garer et souvent il faut tourner inlassablement. Au niveau des prix tout est assez cher, un bon repas à 2 avec glass of win c'est 80 dollars minimum (toujours les taxes et pourboires qui montent le prix). Les hôtels pas moins de 100 dollars, le Best western à l'entrée de Miami Beach est à plus de 160 dollars la nuit. Attention aux offres alléchantes dans la ville de Miami souvent dans des quartiers "a risques". Notre conseil envisagez cette destination si vous aimez le soleil, l'ambiance nocturne et surtout si vous la couplez avec les destinations assez proches comme les Everglades, Naples ou Key West. Ou pourquoi pas si vous aimez la bike week de Daytona faites d'une pierre deux coups... Mais là on sort du sujet. 

Trésors cachés

Comme dans toutes les villes et malgré le covid des trésors passent inaperçus à Miami Beach: le quartier cubain de Little Havana, pour les amoureux de golf une folie de terrains, le seaquarium une beauté visuelle, le zoo avec plus de 3000 espèces, les splendides jardins Vizcaya, bien sûr le musée d'Art déco, et les musées des graffitis le premier au monde au quartier Windwood, pourquoi pas un tour en Hélicoptère et enfin les alligators des Everglades incontournables.

Le site très complet et officiel de Miami beach en français c'est ici.

Finalités historiques

Miami beach architecture moderne
Ne confondez pas Miami et Miami Beach, elles sont accolées mais sont deux entités autonomes. Créée en 1915 sous le nom d'Océan Beach elle prend le nom de Miami Beach 2 ans après. Composée essentiellement de mangroves qui ont été asséchées elle a une surface de 50 km2 environ et côté baie de Biscayne plusieurs îlots lui sont rattachés. Malgré  les "on dit" presque 60% des habitants sont nés à l'étranger. L'architecture art déco, initialement française, en est un des emblèmes depuis les années 1920 avec 800 bâtiments actuellement rénovés. Vous l'aurez compris en lisant ce reportage Miami beach c'est la référence du tourisme ensoleillé.

Notre Diaporama personnel

Nous vous souhaitons beau voyage ensoleillé.

Alain et Mireille Kleinprinz pour www. tripriders.org