google-site-verification=B5uFALPyasjrsslnKlk8HYOXgfFCr0drTw49CdXhUSQ

Singapour un véritable état étonnant

Week end à Singapour beauté et richesse.

singapour vue aerienne
Petit état du Sud Est asiatique de 6 millions d'habitants dont une villa de 5 millions de dollars se distingue par sa modestie. Vous l'avez compris luxe et richesse à tous les étages doublés d'une propreté a faire pâlir d'envie Mr Propre. État multiculturel a majorité Bouddhiste on y jacasse l'anglais et la monnaie est le dollar singapourien qui vaut pour 1 euro: 1,5 dollar (SGD). 

Avant de vous parler de ma visite je vous mets en garde. Ici tout est interdit et passible de graves conséquences si vous passez outre. La discipline y est très rigoureuse jusqu'à un simple papier que vous laisseriez tomber par mégarde. Je vous engage à lire Wikipédia sur Singapour pour entrer dans le detail.

Aéroport de Singapour
Aéroport

Donc une fois que la version super clean de votre ego est activée vous pouvez accéder à cet état, d'abord par son splendide aéroport un des plus beaux du monde avec une tendance british assez prononcée, bus londonien, cabine téléphonique rouge et le London bridge en miniature. Passage immigration facile, prise de taxi simple sans le sourire habituel asiatique. On jette un premier regard c'est calme, trop propre on dirait que cette ville a avalé un calmant perpétuel mélangé à un savon de Marseille. 
Arrivée à l'hôtel ici un cinq-étoiles en l'occurrence le "One Farrer and spa" choisi pour sa proximité avec le métro. Hôtel fabuleux toutes les chambres sont sous domotique donc entièrement automatisées. La piscine est un must et le restaurant vous laissera pantois y compris la cave des vins (si vous en avez les moyens). Son seul point noir il est situé en bordure de Litte India ce qui pour nous est un plus au niveau culturel mais pour eux une zone à cacher.

Première sortie direction le métro a 50 m de l'hôtel, on a décidé de marcher un peu, ce sera beaucoup. Dans le métro, toujours tellement clean qu'on se croirait sur une autre planète, les machines à tickets ne rendent pas la monnaie et ne prennent que des petites coupures donc soyez prévoyants. Malgré la grande fierté des Singapouriens pour leur métro il y aurait pourtant beaucoup de choses a en dire. Sachez qu'il est classé (tripadvisor) n°4 sur 680 choses à voir à Singapour ce qui m'interpelle sérieusement sur la qualité des activités et visite à venir.

Dome garden center

singapour

vue générale

singapour

Altitude

singapour altitude

Architecture

singapour

Le Merlion (l'emblème)

singapour Merlion

On commence par l'emblème de Singapour le Merlion une sorte de statue blanche qui crache de l'eau et qui représente un corps de poisson et une tête de lion d'où le nom, voir photo ci-dessous. Cet emblème n'est pas unique il en existe d'autres et notamment sur l'île de Sentosa.
On est sur Marina bay et vu la chaleur (35°) on entre dans la gigantesque zone commerciale "The Shoppes" climatisée sur toute sa longueur et qui vous permet de longer la marina dans une douce température. Ici ce n'est que luxe extrême et ça brille tellement que vos yeux pleureront si vous ne mettez pas vos lunettes de soleil. Toutes les boutiques représentent les marques les plus opulentes du marché. Elles y sont toutes même une boutique Harley-Davidson (sans motos à la vente). Des canaux avec barques de promenade vous baladeront en imitant Venise mais sans les gondoles.

Carrousel photos 

En sortant vous recevrez un coup de chaleur en pleine poire. Dirigez-vous vers un pont piéton unique architecturalement parlant le "Helix" reliant donc le centre au sud. Vous passerez devant un jardin public photo de gauche et vous vous dirigerez vers la grande roue de Singapour appelée "Flyer" le dépliant nous annonce 165 mètres ce qui d'après Wikipédia en ferait la deuxième plus grande roue au monde derrière Las Vegas 168 m. Manifestement inabordable et déconseillée pour les sujets aux vertiges elle devient incontournable pour de belles photos panoramiques de la ville et même au-delà. Sachez qu'elle est sur-securisée et que vous pouvez même y manger quelques cabines possédant tables et chaises. Le tour complet dure 30 minutes et coûte une vingtaine d'euros par personne. Sous la roue quelques foods rapides et un espace vert agréable.
À noter aussi que dans la galerie commerciale de la grande roue il existe un centre "Fly Simulator" qui vous permet de voler virtuellement dans un Boeing comme si vous en étiez le commandant de bord. Un peu cher (100 euros) mais absolument unique.

Musée arts et sciences

singapour musée arts et sciences
Prenez le métro, le bus ou un taxi devant le flyer et dirigez-vous vers le "Garden by the bay" (Pandora) que vous avez dû apercevoir en haut de la roue. Cet endroit a servi de fond au film Avatar tellement il est beau, hors du temps étonnant et agréable. C'est l'endroit de Singapour que nous placerions en tête de nos diverses visites. Les dômes, gigantesques constructions résultant d'un délire architectural, protègent des plantes du monde entier. Les enfants ici sont indiscutablement des rois, jeux à foisons, jardins, ponts etc.... L'accès est partiellement gratuit. Voilà cela suffit pour la première journée.

 Petit carrousel de photos

Quel merveilleux réveil dans une chambre aussi luxueuse. 
On reprend le métro pour le centre-ville direction l'hôtel "Raffles" parait-il légendaire. Situé 1 Beach Road, City Hall, le métro s'arrête à 100 mètre. À savoir: 
Thomas Raffles est un militaire et un naturaliste anglais célèbre pour avoir fondé la ville de Singapour. 
Splendide hôtel de style colonial majestueux et gigantesque il se visite avec quelques restrictions tout de même, plusieurs bars et un grand nombre de restaurants y sont implantés.
Nous repartons ravis direction le centre financier de Singapour où s'élève un grand nombre de gratte ciels. Nous tombons sur une pause du personnel des 700 institutions financières de ce micro-état, tous habillé pantalon noir chemise blanche cravate malgré les 25° affichés. On croyait avoir tout vu avec Wall street que nenni
!

Quartier Clarke Quay

clarke quay Singapour

Et c'est reparti pour le quartier de "Clarke Quay". C'est ici que se trouvent les pubs les plus branchés de la ville . Les journées sont beaucoup plus calmes. Des restaurants à foison et toujours cette propreté qui devient ici étrange au vu du monde de la nuit qui doit sévir. Les bateaux multicolores qui partent du quai pour une belle visite en canaux coûtent environ 25 euros et vont en 1 h (aller retour) jusqu'à Marina Bay.

Dernière visite avant le final l'immeuble "Altitude" le plus haut et pittoresque building de la ville, un prodige architectural. Photos ci-dessus. Pas loin de 70 étages et tout en haut une piscine avec bars et surtout une vue à 360° de la totalité de la ville. Entrée 30 dollars avec une boisson gratuite. 
Nous n'avons pas eu le temps de visiter l'ile de Sentosa et son téléphérique. Et Chinatown non représentatif du modèle chinois, trop clean, rien de vraiment chinois, n'a pas retenu notre attention du tout!

zone commerciale "The Shoppes" avec Venise

singapour copie de Venise

En conclusion que retenir de cette ville-état, personnellement je ne voulais pas mourir idiot sans la voir mais je n'y reviendrais pas. Culture du pays quasi inexistante, le béton omniprésent, vie très chère, la propreté qui frise l'obsession, en fait c'est trop brillant, trop cossu, trop fastueux, trop opulent, trop pompeux, trop riche, trop d'interdits en bref trop de tout. 

Tout compte fait ce micro-état n'est pas fait pour nous et même si j'étais millionnaire* ce n'est pas ici que je poserais ma valise. 
* Singapour a pourtant la plus forte concentration de millionnaires au monde. 

Bon voyage et prenez soin de vous 
 
Alain et Mireille pour tripriders.org

Nous avons tourné une vidéo de ce petit état, a vous de vous faire une idée.