google-site-verification=B5uFALPyasjrsslnKlk8HYOXgfFCr0drTw49CdXhUSQ

Sturgis Motorcycle en français                                         Version English

Main street le parking motos

Tout d'abord sachez que Sturgis c'est un coin paumé à la puissance 10, une petite bourgade du Dakota du sud de 6000 âmes somnolentes qui se métamorphose brutalement à l'arrivée d'un demi-million de bikers qui pendant 10 jours vont mettre le feu et ceci depuis 1938. Attention candidat au "Sturgis Motorcycle Rally" les festivités sont à cheval sur deux week-end du mois d'août et ne pas faire l'impasse sur le premier c'est le plus animé. À savoir aussi que Sturgis ne se cantonne pas à la ville intra-muros elle fait partie des spectaculaires Black Hills. Pour finir l'intro, ici c'est un espace de liberté total: jeans, santiag, Tee shirt et pas de casque. Bienvenue dans la ruche des bikers purs et durs et ... curieux.

Sturgis intra muros

Entrée de la ville incontournable photo

Maintenant entrons dans le vif du sujet, toute la bourgade est bien entendue saturer de bécanes à très forte dominante Harley Davidson. Le pôle principal est Main Street interdite aux bagnoles où trônent bien alignées nos chères bécanes sur quatre rangées. C'est ici les photos, c'est ici qu'il faut être vu. Le deuxième pôle d'attraction est l'avenue parallèle appelée Lazelle Street qui possède tout ce qui a un rapport avec nos brêlons, seul endroit où les exposants peuvent s'étaler, et c'est "full" des deux côtés de l'avenue. Etant déjà venu ici avec l'agence alsacienne Westforever, en aparté un must , et sans prétention donc on n'était pas des bleus, on savait où se poser et sans notre bien-aimé GPS. On s'encanaille dans les meilleurs saloons du coin, ils sont au nombre de cinq et sont la référence du rallye. On vous les classe dans l'ordre croissant de nos ressenties.

Iron Horse Sloon

Sturgis Iron horse saloon

Sur Lazelle street, le plus connu vu qu'il règne en maître présent même jusqu'a Daytona. Entrée par une boutique de fringues que personne ne portera jamais avec une hôtesse type poupée barbie avec les cheveux tellement roux qu'on dirait qu'elle va prendre feu.
À la tombée de la nuit ça commence à bouger sérieux avec du hard rock de haute qualité où les groupes se succèdent toute la journée mais c'est plutôt sur l'arrière que l'ambiance est la plus forte vers le Broken spoke. On dirait que les deux saloons ont passé une convention de solidarité. Pour plus de calmes montez à l'étage ils vous diront: réserver aux VIP! continuer à baragouiner le français ça passera haut la main....

The Broken Spoke saloon

The Broken Spoke saloon Sturgis

Le Broken Spoke saloon produit une ambiance folle qui comme indiqué ci-dessus profite de l'ambiance musicale de l'Iron qu'il jouxte. La clientèle ici est quasi-biker pur et dur, real brothers d'où l'ambiance qui y règne amicale et bon enfant. Rassurez-vous mêmes imbibés tous les comportements restent étonnamment exemplaires et la police à tendance à s'ennuyer ferme. Au Broken on a un aperçu du vrai rally avec des tenues extravagantes doublées de looks délirants. La tête et les oreilles bouchées par les décibels on hésite entre un hot dog "Nathan" une table ronde sur Trump ou une cuite au spitz. On prend le dernier on ne connaît pas faut pas mourir idiot mais honnêtement a la première gorgée ce n'est pas terrible.

The Knuckle Saloon

The Knuckle saloon de Sturgis

Le Knuckle saloon: toujours sur Lazelle street mais bien plus haut, là on commence à rentrer dans la cour des grands. Rock à outrance dans une sorte d'arène, des bars improvisés partout avec des hôtesses dont le tiercé gagnant est indiscutablement visage, fesses, poitrine et ... dollars.
Marre du spitz on passe à la margarita excellente (7 dollars). On s'en fout pour le degré d'alcool on est à pied. Un orchestre dément de qualité amener par une girl (Jasmine Cain) nous enchante, bon c'est sur que ce n'est pas le style Marcel Amont. Les filles font la queue pour se faire peindre les seins avec obligation d'étoiles sur les tétons, sont très prudes ces Ricains. Ta température corporelle frise souvent la fusion nucléaire sauf pour le restau, au vu du cuistot tu envisages sérieusement un traitement antibiotique préventif. C'est de notoriété publique ici le mot bouffe US trouve ici tout son sens.

One Eyed Jack's saloon

One Eyed Jack's saloon de Sturgis

Le "n'a qu'un oeil" Jack's saloon: le seul grand sur "Main Street". Emblématique du rally, on y mange pas trop mal et l'ambiance est très particulière. Plusieurs bars étalonnés intelligemment au rez-de-chaussée chacun dirigé par deux girls ultras sexy, allant du bustier ultra pigeonnant aux portes jarretelles, qui vous vous en doutez mettent le feu partout au sens propre comme au figuré. La vue est imprenable de l'étage mais les places sont chères. Seul endroit où un des bars était contrôlé par un beau mec très...dénudé qui me faisait penser à une pub pour les couches-culottes. Ici pour apaiser l'estomac on est passé au grand verre de San Pellegrino, le Perrier ils ne connaissent pas, c'est la campagne ici je vous dis

Full Throttle Saloon

Full Throttle saloon a l'extérieur de la ville

Le Full Throttle saloon: le meilleur pour la fin, situé a la sortie de la ville sur la 79 North. C'est dingue de voir un truc pareil. C'est une ancienne usine désaffectée transformer en saloon où ils ont même gardé les machines en rajoutant des sculptures soudées typiquement bikers, même Indian Larry a son effigie en art moderne. Ici tu peux t'implanter toute la semaine il y a de tout même un camping le "Papy Noël" je crois. Bref on s'y est tellement amusé, et on était que deux français paumés parlant l'américain comme une vache espagnole, qu'on est obligé de reconnaître qu'ici c'est le paradis des bikers. À noter c'est le seul endroit rencontré où un toubib possède un stand en face de la porte de sortie, c'est dire l'ambiance la nuit. Question parking ça fait peur il est aussi grand qu'une piste d'atterrissage d'Orly.

Anecdote: Alain a fait un bras de fer avec un Irlandais et c'est gagné une Budweiser. MDR!

Les Black Hills

Les Black Hills to Sturgis

Passons maintenant à plus sérieux. Le lendemain les miraculés, les rescapés, les survivants des saloons enfourchent leurs brêlons pour des randonnées touristiques car Sturgis à un atout maître indiscutable: son environnement qui ferait pâlir d'envie les écolos les plus blasés. Située dans les Blacks Hills plusieurs jours ne vous suffiront pas pour en faire le tour. Qui n'a pas entendu parler du mont Rhusmore ou de Crazy Horse ou encore de Custer Park. Qui n'a pas roulé sur la Needle road ou l'Iron mountain avec ses routes à 360°. Qui ne s'est pas trouvé nez à nez avec un troupeau de bisons sauvages ou plus éloigné le paysage lunaire des Badlands. Et il y a encore beaucoup de choses à découvrir et des villages étonnants à traverser (Deadwood, Keystone, Custer city). C'est tout cela la formidable magie de Sturgis. On arrête là pour que ça ne devienne pas rasoir, de plus c'est l'heure du traditionnel pastaga et on en a trouvé, sans les olives quand même mais comme dit notre ami Luc Mimi et Alain sont des écolos qui préservent la couche d'eau jaune...

Comment aller à Sturgis

Map to Sturgis

C'est un rallye que nous faisons pour la troisième fois et vu les prix excessifs à payer pour le rêve de tout biker, essayons d'éviter le plus possible les erreurs douloureuses. Lisez cette page elle est construite pour aider les nouveaux candidats aux délires... Sachez tout d'abord que Sturgis c'est toujours début août (deuxième semaine). Le rallye de Sturgis est le plus grand rassemblement au monde de bikers ce qui entraîne pas mal d'inconvénients, Il est bon de savoir aussi que le rassemblement déborde largement sur les dates données surtout en amont. En aparté si vous êtes uniquement un touriste en 4 roues et en ballade éviter ces dates c'est un conseil éclairé. La suite ci-dessous.

Les documents de voyage

Ces motos on les appelle les rats

Documents indispensables: votre passeport en cours de validité 6 mois avant le retour.
Votre permis de conduire français suffira ici, l'international sera apprécié.
Une autorisation électronique de voyage appelée Esta 14 dollars (sur le site de l'ambassade des USA). Attention aux nombreuses arnaques de sites bidons! Dans l'avion on vous demandera vers l'arrivée de remplir d'autres papiers penser à amener un stylo. J'attire votre attention sur le fait qu'il est important, a l'aller comme au retour, de vous enregistrer auprès de votre compagnie aérienne entre 3 jours et 24 h avant le départ selon la compagnie. L'enregistrement peut se faire soit par le web avec imprimante soit au comptoir à l'aéroport soit sur votre smartphone par code barre. Pensez aussi au plafond de votre carte bleu pour éviter la mauvaise surprise d'un refus éventuel d'une caution par exemple.

Les trois bons choix de France

Air France en stationnement

Difficile, surtout que tous les prix s'envolent dans un rayon que vous n'imaginez même pas, d'abord parce qu'on est au mois d'août et ensuite le rallye qui, financièrement parlant, ne fait aucun cadeau, (les locations ont des surprimes spéciales rallye et même la police double le prix des P.V, c'est dire). De Paris vous serez incité à atterrir soit à Salt Lake city (Vatican des mormons) soit à Denver, comme la plupart. Pour les avoir utilisés tous les deux ça ne semble pas être un bon choix pécuniairement parlant. N'en faites donc rien sauf dans le cas où vous décidez un run plus important genre celui splendide de l'agence Westforever. Le sujet ici étant uniquement le rassemblement, que reste il comme choix, regardez la carte ci-dessus une ville a été un peu oublié à l'Est il s'agit de Minneapolis. Toutes les grosses compagnies se posent ici (à St Paul) et les prix sont moindres. Trois choix se présenteront: location d'une petite voiture à l'aéroport (260 dollars la semaine chez Budget) elle ne vous servira qu'à rallier votre hôtel aller et retour. Le plus intéressant et de prendre votre hôtel à Rapid city, la concession Harley (Black Hills) pour la location des deux roues y est très présente et active. Le deuxième choix, un peu plus cher sauf si vous êtes seul, est de prendre le vol direct sur Rapid city à partir de Minneapolis. (320 €/personne par Delta AR ). Enfin la solution idéale mais très onéreuse, louer une Harley à l'aéroport de Minneapolis et prendre la route directement où bon vous semble. Je vous engage à noter toutes ces solutions selon vos besoins, les comparer et faire votre choix en fonction.

Carrousel automatique de photos de Sturgis

__________

Notre vidéo du rally de Sturgis tournée sur place en 2018

Ce qui est certain c'est que vous ne regretterez pas le voyage si vous êtes un fan de ce type de rassemblement.

Espérant vous avoir aidé sur ce court reportage, prenez soin de vous

Mireille et Alain Klein pour tripriders.

__________