Venice beach

Venice ou Venice beach est  situé dans l'ouest de Los Angeles dans le prolongement de Santa Monica au bord de l'océan. Venice est la contraction de Venise réplique des canaux italiens où naviguaient encore de véritables gondoles il y a environ un siècle. Mr Kinney fut l'homme qui eut cette idée après quelques voyages en Italie. Au niveau célébrités les Doors furent crée ici mais pas que... De nos jours Venice a un peu perdu de son charme d'antan remplaçé par l'esprit sportif californien sauf les plages qui reste un attrait indéniable ressemblant a s'y méprendre au plage du feuilleton alerte à Malibu.

Venice-beach


C'est donc un petit coin d'europe qui c'est niché ici. Le projet demesuré de Mr Kinney n'a pas réellement vu le jour malgré la trentaine de canaux creusés. Nous sommes en 1904 et quelques années plus tard la decouverte de gisements de pétrole mais à mal son rêve. En fait les autorités le réduise à trois canaux qui existent encore de nos jours. Les années de la prohibition malgré les interdictions vont voir Venice s'adonner a la prostitution et l'alcool y coulera a flots.

De nos jours Venice se partage en deux mouvements, d'un coté les plages avec le but affiché de la culture du corps et d'un autre la main basse du lieu par les "bobos" (bourgeois bohéme) ou artistes divers.



venice-beach-architecture


Dés qu'on se ballade a Venice beach on est frappé par le monde qui entretient sa forme. Le culte du corps est donc une évidence. Course à pied, planche à roulettes, vélos, patins à roulettes, skate, golf etc... (certain mots non pas de traduction française désolé). Il est par contre faux de croire que toutes les nouveautés naissent ici. Par exemple je n'y ai jamais vu de kite surf même par fort vent. Le culte du corps oui mais faut pas abuser...

En façade de la mer les habitations se bagarrent l'originalité: Vintage, new age ou complétement délirant. Par contre il faut reconnaitre à Venice sa propreté exemplaire ce qui était loin d'être le cas dans les années précédentes.

En conclusion un bon conseil cette visite s'impose évidemment ne serait ce que par la vision d'ensemble de l'architecture du bord de mer et des plages immenses. Mais on est vite blasé si on n'est pas sportif ou un culturiste débutant. Heureusement le dérivatif est Santa Barbara a coté, ville plus grande et sa jetée mytique pour la route 66.

Bonne visite Mimi et Alain pour tripriders.fr

 Carrousel de notre passage à Venice beach