google-site-verification=B5uFALPyasjrsslnKlk8HYOXgfFCr0drTw49CdXhUSQ

Ile de Vancouver au Canada

A quoi ressemble l'île de Vancouver

Victoria canada entrée

Le parlement de Colombie Britanique

La ville de Vancouver n'est paradoxalement ni sur l'ile portant son nom, ni la capitale de cette dernière avec  pourtant 10 fois plus d'habitants. C'est Victoria qui emporte la palme de capitale de la Colombie-Britannique (donc au Canada pour les nuls)  et se trouve elle sur l'île de Vancouver au nord-ouest des États-Unis,  Victoria city porte le nom de la reine britannique du même nom et possède 80 000 habitants. Elle est séparée des États-Unis par le détroit de Juan de Fuca. Si vous le croyez  espagnol vous avez faux il était Grec et a trouvé ce passage quelques années après que Colomb est découvert l'Amérique. Pas assez rapide Christophe?

la reine Victoria

L'embarquement de la ville de Port Argelés aux États-Unis pour Victoria sur l'île de Vancouver.

Le port de Victoria avec ses bateaux taxis électriques

Le port, en jaune les petits taxis "small boat" entièrement électriques.

Ile de Vancouver l'héliport de Victoria
Sur cette île on se déplace principalement en hélicoptère.
Circle route avec les ours sur la route
Sur la "Circle road" une surprise un ours majestueux, attention fermer les vitres.
la statue de la reine Victoria

Ci-dessus trône la regrettée Reine Victoria, appelée la grand-mère de l'Europe, reine du Royaume-uni et du Canada et même impératrice des Indes. Victoria city possède une propreté et une beauté époustouflante, à couper le souffle ce qui entraine un tourisme relativement important.

Tarif des ferries pour la travaersée des USA

Ci-dessus les horaires de traversées de ferry avec les prix et les délais. On y rajoute le dollar canadien pour ne pas être dèpaysé avec les États-Unis d'ailleurs la parité des monnaies est presque identique.

On mange bien  sur l'ile de Vancouver vin et pain

En Colombie-Britannique l'adage dit qu'on y mange mal pour un Européen, la preuve que non, vin et pain bien français à l'honneur. Il n'y a que le "Laguiole" qui n'est pas d'origine ici.

Tripriders traversée en ferry
Pour aller sur l'île de Vancouver, un aéroport international se situe au nord de la ville de Victoria (à 40 km environ). Sinon des ferries sillonnent ce lieu dans tous les sens, le plus connu est "Black Ball ferry line" car il fait la traversée Port Angeles (usa) direct Victoria en 45 minutes plusieurs fois/jour pour 20 dollars.
Hydravion a Victoria
La concession Harley Davidson de l'île de Vancouver situé dans la banlieue de Victoria.
Hydravion a Victoria

Mireille photographe de Tripriders devant la concession Harley Davidson de Victoria.

Hydravion a Victoria

Les stars à Victoria sont les citroën 2 cv bien française la preuve en photo.

Hydravion a Victoria

Notre périple en Harley Davidson qui a demarré à San Francisco aux États-Unis.

vu d'Hydravion a Victoria

Les incontournables sur l'île sont les hydravions. Assez cher mais présent partout. Ci dessus une vue vers le nord.

ile de Vancouver le lac Buttle de stathcona

Ile de Vancouver le lac Buttle dans le parc de de Stathcona au centre de l'île.

 la ville de Tofino port de pêche

îles Vancouver le port de Renfrew sur la côte ouest avec appontage de chalutiers.

La nation des Lekwugen

La nation des Lekwugen les premiers habitants de l'île.

Musée maritime de Victoria

Le très instructif musée maritime de l'île situé à Victoria city.

Joueur de cornemuse

L'ombre des Écossais plane sur cette île la preuve en photo cornemuse et kilt en plus.

Une église prebytérienne

Une église presbytérienne prise au hasard d'un chemin.

Bording pass pour Hydravion

Le billet pour prendre l'hélicoptère appelé ici le "boarding pass".

Le parcmètre universel

Pas de secret, comme chez nous des parcmètres partout

Un totem emblématique des Lekwugen.

Un totem emblématique de la nation des Lekwugen.

Le splendide parc national mac-Millian
Ile de Vancouver le splendide parc mac-Millian à Qualicum Beach.
Hydravion a Victoria

Une carte pour vous y retrouver.

Voir à Victoria

Bienvenue à Victoria
Voir à Victoria: d'abord un petit tour au "visitor center" à coté du splendide port d'où vous ne sortirez pas déçu tellement les infos, docs et plans pullulent. A part la visite traditionnelle de la ville il est impératif de:
 Prendre l'hydravion HA (harbour seaplane) visitez le nord de l'ile, ses glaciers et les ébats des Orques. Ne prenez pas la petite visite (panorama) avec prix d'appel de 104 dollars, trop chargée et rien à voir. Vous pouvez si vous n'avez pas le mal de mer le faire en bateau spécial (spingtide ou Prince of whales).Tout cela au départ du port de Victoria.
 Prendre les petits small boats électriques qui sillonnent la ville reconnaissable à leur couleur jaune, et laissez vous porter par le trajet le plus long, silencieux donc reposant.
 Visitez le Butchart Gardens, incontournable, c'est un site historique ici, vous pouvez le faire en bateau, la beauté des jardins anglais à l'état pur.Pour les plus fainéants un big bus vous invitera à faire le tour de la city pour une somme modique explicatif inclus. Le meilleur, s'il fait beau temps, est le "Sightseeing". Il est impératif de visiter le sud de Victoria vers Beacon Hill park et plus au centre le petit Chinatown. Sur le port des indiens sculptent encore le bois et d'ailleurs nombre de totems disséminés assurent le lien avec les premiers habitants de cette île.

Et pour conclure

Splendide vue aérienne de l'île
En pratique: le climat est toujours assez tempéré rarement en dessous de zéro même l'hiver. Le dollar canadien est la monnaie locale (plus intéressant que le dollar US pour nous). Un passeport valide pour entrer (sans visa), il faut avoir plus de 19 ans pour aller et venir librement ainsi que pour boire de l'alcool ou fréquenter les boites de nuit. Attention 2 pièces d'identité requises. Les taxes sont autour de 7% et les pourboires quasi obligatoires de 15%. Tout cela à ajouter sur votre note. Les stars à Victoria sont bien sur les hydravions, chers mais pratiques. Ils vont partout (même Seattle ou Vancouver city) et vous emmèneront voir les orques (a coup sur) et peut être les ours plus difficile à pister mais sachez qu'au nord-est de la Colombie britannique il y aurait un grizzli tous les 10 ou 15 km2. Signalons aussi que les frontières avec les États-Unis sont en dents de scie, donc gardez toujours votre passeport pas loin, les formalités sont très civilisées donc pas d'inquiétude bien que coté américains ce soit assez rigoureux.Un nombre incalculable de restaurants et d'hôtels de toutes classes et catégories sont éparpillés dans toutes les villes. Enfin pour les amis bikers une magnifique concession Harley Davidson de Steve Drane est présente à l'est de Victoria et louant des motos. Vous pouvez aussi vous rabattre sur des vélos ou des scooters à Cycle BC sur Humbolt street.

Bonne visite. Mimi et Alain pour tripriders.org

Mieux que des mots une vidéo tournée sur place